Mobilisation des acteurs communaux autour de l’hygiène menstruelle en milieu scolaire: L’ANCB obtient des engagements encourageants à Abomey et Bohicon

Les acteurs communaux et éducatifs d’Abomey et de Bohicon sont désormais outillés et aguerris pour une meilleure gestion de l’hygiène menstruelle notamment en milieu scolaire. Ceci grâce à une série de rencontres et de séances d’information, de communication et de renforcement des capacités organisées les 6 et 7 juin 2019 par l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB), avec l’appui financier de la Coopération Allemande (GIZ) à travers le Programme Sectoriel Eau Hygiène et Assainissement (ProSEHA).

Pari gagné pour l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) présidée par le maire Luc Sètondji ATROKPO, dans son engagement en faveur de la promotion de l’hygiène menstruelle en milieu scolaire. Grâce en effet à l’action de la faîtière des communes, Abomey et Bohicon disposent désormais chacune d’une feuille de route facilement applicable en matière de gestion de l’hygiène menstruelle en milieu scolaire. A cela, il faut ajouter les engagements pris aussi bien par les autorités locales, les leaders d’opinion que par les responsables du monde éducatif de ces deux communes pour doter progressivement leurs collèges et lycées d’infrastructures adéquates afin de permettre aux élèves filles de passer les périodes de menstruation avec plus de sérénité au sein de leurs établissement respectifs. Il s’agit par exemple, de la séparation des toilettes des filles de celles des garçons et de leur entretien régulier, de la mise en place de dispositifs de lavage des mains, de la poursuite de la sensibilisation des parents sur la nécessité d’informer et de discuter avec leurs enfants des questions liées à la menstruation, de la démystification des menstrues, pour ne citer que ceux-là.

Lire la suite : Mobilisation des acteurs communaux autour de l’hygiène menstruelle en milieu scolaire: L’ANCB...

MESSAGE DU PRÉSIDENT DE L'ANCB À L'OCCASION DE LA JOURNÉE MONDIALE DE L'HYGIÈNE MENSTRUELLE : "IL S’AVÈRE NÉCESSAIRE D’AGIR ET C’EST L’AFFAIRE DE TOUS", DIXIT LUC ATROKPO

Le Président de l'Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) s'est adressé ce lundi 27 mai 2019 à l'ensemble des acteurs communaux à l'occasion de la journée mondiale de l'hygiène menstruelle célébrée chaque année le 28 mai. Dans un message qui sonne comme un appel à l'action, le maire Luc ATROKPO invite ses collègues maires et les autres décideurs à oeuvrer pour une meilleure gestion de l'hygiène menstruelle au Bénin et notamment dans les milieux scolaires. Lire l'intégralité de son message. 

MESSAGE DU PRESIDENT DE L’ANCB A L’OCCASION DE LA JOURNEE MONDIALE DE L’HYGIENE MESTRUELLE 2019

La communauté internationale commémore chaque 28 mai, une journée mondiale consacrée à l’hygiène menstruelle. Célébrer depuis 2014 son but est de briser le silence et de diffuser l’information pour permettre à la communauté en générale et à la communauté scolaire en particulier de communiquer et d’échanger sur l’amélioration de la Gestion de l’Hygiène Menstruelle.

Cette journée a aussi pour but d’interpeller les décideurs afin d’améliorer les infrastructures sanitaires en milieu scolaire dans le but d’augmenter la fréquentation scolaire des filles, leur participation et leur maintien à l’école, même pendant leurs règles.
Toutes les femmes ont leurs règles (aussi appelé les menstrues) une fois par mois durant une bonne partie de leur vie en moyenne pendant 30 ans.
A l’heure de la mondialisation et de globalisation, l’accès des femmes aux instances de prises de décisions exige un minimum de capacités et de compétences intellectuelles.

Lire la suite : MESSAGE DU PRÉSIDENT DE L'ANCB À L'OCCASION DE LA JOURNÉE MONDIALE DE L'HYGIÈNE MENSTRUELLE : "IL...

INSTALLATION DU GUICHET UNIQUE DE SÉCURISATION DES RECETTES DANS LES COMMUNES: DJOUGOU DÉCLARÉE APTE APRÈS L’ÉVALUATION DE LA MISSION DE L’ANCB

Une équipe de l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) était ce mercredi 15 mai 2019 à Djougou. L’objectif de cette descente qui entre dans le cadre de la mise en place d’un guichet unique de sécurisation des recettes dans 12 communes à travers le Projet d’Appui aux Associations Nationale et Locales de Collectivités Locales du Bénin (PAACOL) cofinancé par l’Union Européenne et l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF), est de s’assurer que les contreparties mentionnées par la commune dans son dossier de candidature existent et d’évaluer ensuite les autres besoins.

Dans son intervention introductive au cours de la séance de travail qui a réuni les membres de l’équipe de l’ANCB, les cadres de la mairie de Djougou et le maire lui-même, le Secrétaire Exécutif de l’ANCB Sègla LIHOUSSOU a insisté sur l’importance de la volonté et de l’engagement politiques des élus dans la réussite du projet. C’est à ses dires, l’une des conditions essentielles pour que Djougou obtienne les mêmes résultats que les autres communes où le système de guichet unique a été installé et qui ont vu leurs recettes s’accroitre de façon exponentielle.
En réponse à la délégation, le maire Abischaï Abraham AKPALLA a dit toute sa joie de bénéficier du projet. Il a ensuite rassuré l’équipe de la disponibilité de son conseil communal et de toute son administration à œuvrer pour l’heureux aboutissement du processus d’installation du guichet unique. Il n’a pas manqué de remercier l’ANCB et notamment son président Luc ATROKPO pour ses efforts d’accompagnement en faveur des communes.
Une visite des bureaux concernés par le projet a mis un terme à la la séance.

1ÈRE SESSION 2019 DE LA COMMISSION FORMATION ET RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DE L’ANCB : LUC ATROKPO POUR DES ADMINISTRATIONS PERFORMANTES AU SERVICE DES POPULATIONS À LA BASE

Le président de l’Association Nationale des Communes du Bénin, le maire Luc Sètondji ATROKPO a procédé ce jeudi 23 mai 2019, à l’ouverture officielle de la 1ère session 2019 de la commission thématique Formation Renforcement des Capacités de l’ANCB. Prévue pour durer deux jours, ce conclave qui se tient avec le soutien technique et financier du Projet d’Appui aux Associations nationale et locales de Collectivités Locales du Bénin (PAACOL-Bénin) cofinancé par l’Union Européenne et l’AIMF, a rassemblé des maires, des secrétaires généraux des mairies, des acteurs de la société civile, des cadres de l’administration centrale et de l’ANCB avec pour objectif de réfléchir sur les mécanismes à mettre en place pour améliorer les performances des administrations locales.

« Mon vœu le plus cher en ce moment est de voir dans l’ensemble de nos 77 communes, des administrations performantes au service de nos concitoyens. Qu’il s’agisse de l’administration de la mairie ou de celle de nos arrondissements, je rêve d’organisations puissantes, compétentes, efficientes dans le traitement des dossiers et résolument engagées dans le développement de notre pays ». Ainsi s’est exprimé le président de l’ANCB dans son discours d’ouverture de la session. Une façon pour Luc ATROKPO de rappeler à ses collègues maires et à ses collaborateurs que beaucoup de défis restent encore à relever pour faire des administrations locales, de véritables leviers de développement du Bénin. En effet, s'il est vrai que depuis l’avènement de la décentralisation, l’administration locale a bénéficié de beaucoup d’appuis dans le cadre de l’amélioration de sa performance, il reste une évidence qu’en dépit de tous ces efforts, des dysfonctionnements persistent. Conséquence, les populations continuent de se plaindre de certaines des prestations fournies par les communes.

Lire la suite : 1ÈRE SESSION 2019 DE LA COMMISSION FORMATION ET RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DE L’ANCB : LUC ATROKPO...

MISE EN ŒUVRE DE L’AGENDA 2030 : L’ANCB RENFORCE LES CAPACITÉS DES ACTEURS COMMUNAUX

La salle de conférence de la Mairie de Djougou a servi de cadre ce lundi 13 mai 2019 à un atelier de formation des élus et agents communaux sur l’Agenda 2030 à travers les 17 Objectifs de Développement Durable (ODD), leurs cibles respectives et les principes de mise en œuvre. Cette formation a permis à la commune de Djougou d’élaborer un plan d’action axé sur les ODD que l’ANCB s’engage à suivre dans sa mise en œuvre.

En procédant à l’ouverture officielle de l’atelier, le Maire de Djougou a dit toute sa joie de voir sa commune figurer par les 10 communes bénéficiaires de ce renforcement des capacités. Pour lui, les élus communaux ont besoin d’une connaissance approfondie des ODD et de leurs implications au niveau local. C’est à cette seule condition qu’ils seront en mesure de prendre des décisions justes et équitables qui respectent les principes de mise en œuvre de l’Agenda 2030, dira Abischaï Abraham AKPALLA.

En déclinant les objectifs de l’atelier, le Représentant de l’ANCB Stanislas HOUNKANLIN a fait savoir que les communes sont les principaux acteurs de mise en œuvre des 17 ODD, environ 65% de ces objectifs étant mis en œuvre au niveau local. C’est pour cette raison que la faîtière des communes a engagé un vaste chantier de sensibilisation, de formation et de renforcement des capacités des acteurs communaux en vue d’une meilleure traduction de ces objectifs et de leurs cibles dans les planifications locales.

Lire la suite : MISE EN ŒUVRE DE L’AGENDA 2030 : L’ANCB RENFORCE LES CAPACITÉS DES ACTEURS COMMUNAUX

ACTUALITES COMMUNALES